samedi 17 décembre 2016

Kama Sutra La véritable Méthode Vatsyayana Partie 1


Préambule

Salutation à Dharma, Artha et Kama
Au commencement, le Seigneur des Êtres créa les hommes
et les femmes, et, sous forme de commandements en cent mille
chapitres, traça les règles de leur existence par rapport à
Dharma qui est l’acquisition du mérite religieux, Artha qui est
l’acquisition de la richesse, de la propriété, etc. et Kama qui
est l’amour, la jouissance, le plaisir sensuel. 

On a conservé partout
ces trois mots. 
On peut aussi les définir par venu, richesse
et plaisir, trois choses dont il est continuellement question
dans les Lois de Manou.

Quelques-uns de ces commandements, ceux, par exemple,
qui traitent de Dharma, furent écrits séparément par
Swayambhou Manou; ceux qui regardent Artha furent compilés
par Brihaspati; et ceux qui ont trait à Kama furent exposés par
Nandi, disciple de Mahadeva, en mille chapitres.

Plus tard, ces Kama Sutra (aphorismes sur l’amour), écrits
par Nandi en mille chapitres, furent reproduits par Shvetaketou,
fils d’Uddvalaka, sous une forme abrégée, en cinq cents
chapitres; le même ouvrage fut également reproduit sous une
forme abrégée, en cent cinquante chapitres, par Babhravya,
héritier de la région de Punchala (au sud de Delhi). Ces cent
cinquante chapitres étaient réunis sous les sept titres ou divisions
que voici :

Sadharana (questions générales). 

Samprayogika (embrassements,etc.)

Kanya Samprayuktaka (union du mâle et de la femelle).

Bharyadhikarika (sur sa propre épouse). 

Paradarika(sur les épouses d’autrui). 

Vaisika (sur les courtisanes). 

Aupamishadika(sur les arts de la séduction, les médecines toniques,
etc.)

La sixième partie de ce dernier ouvrage fut séparément exposée
par Dattaka à la requête des femmes publiques de Pataliputra
(Patna); de même la première partie, par Charayana. Les
autres parties, savoir la deuxième, la troisième, la quatrième,
la cinquième et la septième furent chacune séparément exposées
par :

Suvamanabha (deuxième partie) ;

Ghotakamukha (troisième partie) ;

Gonardiya (quatrième partie) ;

Gonikaputra (cinquième partie) ;
Kuchumara (septième partie).
Ainsi rédigé en parties séparées par différents auteurs, l’ouvrage
était presque impossible à trouver complet ; et comme
les parties exposées par Dattaka et les autres ne traitaient que
des matières spéciales dont chacune d’elles était le sujet ;
comme, d’ailleurs, l’oeuvre originale de Babhravya n’était pas
d’une étude facile, à cause de son étendue, Vatsyayana, par ces
diverses raisons, a composé le présent ouvrage, d’un volume
restreint, en guise de résumé de tous les travaux des susdits
auteurs.

Partie 1
Questions générales

Chapitre1

https://www.amazon.fr/LIRE-MARC-CAF%C3%88DOMANCIE-POYET-KARINE-ebook/dp/B011J6QCM8/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1480156799&sr=8-1&keywords=caf%C3%A9domancie